Cabinet vétérinaire des Mangettes

  • chien.jpg
mai 28, 2013

Vers des poumons


Il existe plusieurs formes cliniques. L’animal peut en mourir.

Il existe 2 sortes de vers des poumons. Angiostrongylus vasorum et Crenosoma vulpis sont de plus en plus diagnostiqué.

 

Général:

Les chiens, les renards et autres canidés sauvages sont touchés par ces parasites. Les chats le sont que rarement et présentent une forme moins aiguë. Les parasites responsables des symptomes cliniques chez le chat sont angiostrongylus abstrusus ou osterus osleri.

  • Les hôtes de transition sont les escargots et certaines grenouilles. La terre peut également être infectée, car les larves sont viables, selon la température, jusqu’à 3 semaines. Donc en résumé chaque chien ayant un contact avec l’extérieur peut être infecté.

Il existe plusieurs formes cliniques. L’animal peut en mourir.

Les vers du poumon sont des parasites du sang, les vers adultes vivent dans les artères pulmonaires et dans le cœur droit. La durée de vie correspond à la durée de vie du chien.

 

Pathologie:

Lésions du parenchyme du poumon comme:

  • bronchite et pneumonie
  • thrombose artérielle inflammatoire
  • saignements
  • lésions chroniques du poumon avec fibrose
  • emphysème pulmonaire
  • hypertension pulmonaire avec comme conséquence une insuffisance cardiaque droite.

Migrations:

  • Après la prise perorale des larves elles sont absorbées par les intestins puis vont dans le sang, le foie et migrent dans les artères periphériques du poumon et le ventricule droit.
  • Les larves migrent dans les bronches qui sont expectorées en toussant puis avalées et sécrétées avec les selles celles-ci sont mangées par les escargots et grenouilles. Le cycle de larve 1 à larve 3 dure 3 semaines.
  • Les larves 1 peuvent exceptionnellement migrés dans le système neurologique central et provoquent des crampes et éventuellement des saignements subdurales ou occulaires.

Symptomes:

  • En général, les symptomes apparaissent des mois après l’infection. L’animal tousse, parfois avec du sang dans les sécretions,
  • L’état général est diminué avec de la fièvre, de l’anorexie, une perte de poids, une intolérance aux mouvements, un état de faiblesse, une tachycardie (rythme cardiaque augmenté), des régurgitations et des vomissements.
  • Hypertonie pulmonaire, insuffisance du cœur droit.
  • Surtout chez le jeune chiot des cas de mort subite peuvent se produire suite à des obstructions des artères pulmonaires, une défaillance du cœur droit et un saignement du cerveau.

Diagnostique:

  • Légère anémie possible
  • Parfois des troubles de la coagulation
  • Analayses des selles (selles de 3 jours)
  • Radiographie et échographie

Thérapie:

  • Advocate et répéter 1 mois plus tard. C’est la thérapie de choix
  • Panacur pendant 2-3 semaine pour A. vasorum et pendant 5 jours pour C. vulpis.
    La thérapie anthelminthique réduit les symptomes de la pneumonie mais les lésions comme les firbroses et thomboses du parenchyme demeurent. C’est pourquoi il est important d’avoir un diagnostique précoce.
  • Vermifugation normale pour les chiens asymptomatiques
  • Chez les chiens symptomatiques et diagnostiqué il est impératif de faire une radio du thorax avant le début de la thérapie
  • Sans lésion pulmonaire: les vermifuger en clinique afin de surveiller l’animal
  • Avec lésion pulmonaire: référer dans une clinique/hôpital car de très fortes réactions peuvent avoir lieu suite à la mort des larves.

Prophylaxie:

Chez les chiens qui sont beaucoup à l’extérieur

  • Advocate 1x/mois de mars à novembre
  • Si cela n’est pas possible alors advocate tous les 2 mois de mars à novembre

Chez les chiens qui n’ont pas spécialement d’exposition à l’extérieur Advocate tous les 4 mois minimum

  • Il est conseillé de faire des analyses de selles 1x/année.