Cabinet vétérinaire des Mangettes

  • news.jpg
nov. 13, 2013

La leptospirose


Ces dernières années nous avons constaté une forte augmentation du nombre de cas de leptospirose chez les chiens.

Une étude réalisée à l’Université de Berne entre 1996 et 2000 n’avait identifié que 0 à 3 cas par année mais en 2012 ce nombre est passé a plus de 70 cas confirmés.

 

Qu’est ce que c’est ?

La leptospirose est une maladie infectieuse d’origine bactérienne dont les réservoirs sauvages sont les souris et les rats. Cette maladie est transmise par le contact directe ou indirecte entre les muqueuses de votre chien et l’urine ou le tissu mort de ces petits mammifères. Très souvent les leptospires sont trouvés dans l’eau stagnante car les rats et les souris y résident. Il faut aussi faire attention car la leptospirose est une zoonose donc transmissible à l’homme par l’intermédiaire de l’urine.

 

A quoi dois-je faire attention ?

L’incubation est de 4 jours à 2 semaines. Les symptômes peuvent être peu prononcés mais la maladie peut aussi évoluer de façon très aigue et être mortelle en quelques jours. Dans les cas classiques les signes observés sont les suivants :

  • Jaunisse (couleur jaunâtre des muqueuses des yeux et de la bouche)
  • Fièvre
  • Vomissements et diarrhées
  • Urines brunâtres
  • Etat de fatigue
  • Anorexie
  • Polydipsie et polyurie (le chien boit beaucoup et urine beaucoup)

                  

Une jaunisse                                                                   Urine foncées

 

Comment le vétérinaire saura-t-il qu’il s’agit d’une leptospirose ?

L’ensemble des symptômes décrits si dessus devraient conduire le vétérinaire et suspecter la leptospirose. Les examens sanguins peuvent démontrés des enzymes hépatiques élevées, une insuffisance rénale, une déshydratation importante et une glucosurie (sucre dans l’urine). Le diagnostic le plus fiable est un test sanguin qui permet de détecter les anticorps dirigés contre la bactérie.

 

Est-ce qu’on pourra faire quelque chose ?

  • La prise en charge pour un animal atteint de leptospirose est la suivante :
  • Perfusion de l’animal pour éliminer les toxines et traiter l’insuffisance rénale
  • Traitement avec un antibiotique pendant plusieurs semaines (Tetracycline)
  • Traitement des autres symptômes (vomissements, diarrhées, douleurs)
  • Alimentation pauvre en protéines pour diminuer le travail des reins
  • Un suivi régulier de l’état des reins et du foie avec des prises de sang et éventuellement une échographie.

 

Comment peut-on éviter cette maladie ?

  1. VACCINATION : La prévention de la leptospirose passe par la vaccination. Depuis peu de temps il existe un nouveau vaccin qui protège contre 6 serovares. Ce vaccin inactivé ce fait dès l’âge de 8 semaines avec un rappel un mois plus tard et ensuite annuellement. Le vaccin peut être fait en même temps que les autres vaccins annuels (celui qu’on appelle « Les Maladies » ou le chien est immunisé contre la maladie du carré, l’hépatite, la parvovirose, et la parainfluenza).
  2. ENVIRONNEMENT : Les leptospires sont rapidement détruites par la lumière et des températures au dessus de 20°C donc il y a moins de risques de transmission durant les journées ensoleillées. Par contre il faut éviter de laisser votre chien s’approcher de points d’eau stagnante surtout ceux qui sont situé a l’ombre. De plus il faut éviter les zones humides dans votre jardin.
  3. REAGIR : En cas de présentation des symptômes réagir rapidement et apporter votre chien chez le vétérinaire.

Si vous désirez de plus amples informations n’hésitez pas à demander à votre vétérinaire.